A EL GUEFFAF , nous nous sommes pas satisfait de la gouvernance des affaires locales POURQUOI ?

  • الكاتب Youssef Zekkami
  • تاريخ اﻹضافة 2017-04-13
  • مشاهدة 25

Nous nous sommes pas satisfait, de la gouvernance des afaires locales  chez nous , nou nous sommes pas satisfait, d etre hors jeux grace  a des elus  et leurs derives au pouvoir, nous sommes en colere  qui sera  traduites  sur les lieux  la societe civil ecartee  sous pretexte de? parcequ on leur touche les points senibles ils furent perturbes   graces aux frottements  brulants , ils crurent bien qu il sont sur les mauvaises rails,  les anneaux de l enchainnement qui relient les allies de la majorite se disloqueront un certain jour et prochainnement  l illusion de vente c est facile  de propagander  l invitation d une personnalite qui pese lourd comme le cas de- bouderbala-  et enfin on ne voit que le mirage , les disiplines sportives s absentent al gueffaf depuis leur provenance,  la population n est pas une traverse ou passerelles sur le dos pour grimper  les elus  interesses    ne sont pas de la meme matiere premiere il ya le brut transfere  et l alliage  non heterogene  se different qualitativemen t et quantitativement .

 El gueffaf,la populatin quasi pauvre dans une  tribu riche  par son existence,  par ses ressouces. rappelant  les fonds solalia d el gueffaf les  52 milliards centimes  declares dans les journaux  qui restent  entre parenthese ce nest pas une blague ,et la societe civil et leur revendication , ce qu elle a et ce qu elle doit  pour mettre les points sur les - i- , pour une bonne gouvernances des affaires locales  a el gueffaf  l a societe civil doit s unir pour mettre fin au drame  du chaos et du laxisme.

Le citoyen Marocain ne fut jamais un article a exposer au fur et a mesure il cherche la conclusion pour mettre fin a son scenario aussi pour mettre en evidence  leurs astuces a qui y croient  dans ce cas quelqu il soit l appartenance de l etre humain sa dignite est une barre rouge, selon n importe  quel critere comme le cas du president des père et des tuteurs de l ecole -salman el farissi- d el gueffef  qui fut deplace ou ecarte selon son conte dans une activite par le president de  l associatin de bienfaisance vers les arrieres rangs ,un geste inacceptable donc il est faches d apres son histoire il a quitte le siege en evitant des repercutions qui peuvent  engendrer une telle situation non prevue.

Enfin la tribu d el gueffaf province de khouribga ne progresse plus sans partenarit de la societe civil,  les mediateurs clandestins doivent reculer , stopper le detourenement des fonds, et quitter ,  les responsables et les autorites n ont qu a suivre les supremes instructions de sa majeste pour  l etablissement du principe de l economie solidaire qui vaut l ablation d un element du –pjd- dans le conseil communal avec d autres imliques qui sont encore adeptes judiciarement , et leurs fichiers verouilles dan les rayons en matiere de conservation , aucune legitimite pour eux .

شارك هذا الموضوع

آراء الأعضاء

مواضيع مميزة